La l-carnosine

l-carnosine molécule

La l-carnosine, isolée dans les années 1800 par un chercheur en biochimie russe (1) a longtemps été utilisé par les sportifs en soutien de leur système musculaire lors d’efforts physiques importants.

Revenue sur le devant de la scène scientifique dans les années 2000, elle est depuis 15 ans la cible d’études ciblées, qui mettent en exergue ses qualités contre le vieillissement général de l’organisme et contre les effets néfastes inhérents à certaines maladies (2).

Présentation de la l-carnitine

La l-carnitine est un dipeptide : c’est un assemblage de 2 acides aminés issu de la dégradation des protéines au cours de la digestion. Elle est composée de Béta-alanine (un précurseur de la carnosine et de la carnitine, également très prisée des sportifs) et d’histidine, un acide aminé indispensable à de nombreuses fonctions biologiques ayant lieu dans le corps humain (3).

La l-carnitine dans l’alimentation ne se retrouve que dans nos apports carnés. Elle est en effet présente en grande quantité dans les muscles (striés ou lisses) des mammifères et dans leur cerveau (1,2,4).

Quels sont les effets ciblés de la carnitine sur le corps humain et sur l’organisme vivant en général?

La l-carnitine montre de nombreux effets contre la dégénérescence cellulaire, en luttant contre l’oxidation, la glycation, et en réduisant le taux de triglycérides circulants.

La l-carnosine : ses effets contre la glycation

Pour rappel, la glycation est un phénomène d’altération non enzymatique des protéines, qui a lieu lors d’hyperglycémie (augmentation du taux de glucose dans le sang). Dans de telles conditions, certaines protéines sont modifiées, d’abord temporairement, puis, si l’hyperglycémie se prolonge, durablement.

Ces protéines (comme l’hémoglobine, par exemple) perdent ainsi leurs capacités à remplir leurs rôles initiaux, et, en s’accumulant, fragilisent les cellules qui les contiennent et les utilisent. Elles peuvent ainsi fausser la totalité du métabolisme de celles-ci et provoquer leur mort (apoptose). (5)

Ces protéines modifiées, aussi appelées PTG pour « Produits Terminaux de la Glycation » sont à terme à l’origine des pathologies secondaires compliquant le diabète, comme l’arthérosclérose, la cataracte ou la rétinopathie diabétique (1) en provoquant des lésions permanentes sur les vaisseaux sanguins en particulier (5).

Des études montrent que la l-carnosine limite les effets de la glycation (1, 4,2,7).

La l-carnosine prévient les effets néfastes de l’oxydation

L’oxydation cellulaire est un processus biologique de vieillissement cellulaire naturellement retrouvé dans tous les organismes vivants. Les réactions métaboliques produisent des radicaux libres oxygénés, qui s’attaquent aux membranes des cellules.
Dans certaines conditions, cette oxydation peut être amplifiée par certaines maladies, par le contact avec certains polluants (gaz d’echappement, UV, etc.) et certains aliments (alcool en excès ou viandes carbonisées par exemple)(6).
L’oxydation participe au vieillissement de la peau et à l’apparition de certaines maladies comme le diabète, la maladie d’Alzeimer, la maladie de Parkinson, Etc. (6).

La l-carnosine a un effet contre l’oxydation car elle lutte contre l’émergence de ces radicaux libres (1,7).

Effets de la carnosine sur le corps humain et l’organisme en général

La l-carnosine, grâce à ces effets contre la glycation et l’oxydation, ralentit le vieillissement général du corps, et notamment le vieillissement de la peau (et l’apparition de rides), et aide à améliorer l’état de patients atteints de maladies chroniques comme le diabète, la maladie d’Alzeimer ou la maladie de Parkinson par exemple (1, 2, 4).
Elle permet également de réduire les effets négatifs du cyclophosphamide, une molécule très utilisée dans le cadre de chimiothérapies anticancéreuses (2).

Sources :
1. https://www.santescience.fr/carnosine/
2.http://telethon2016-santenature.blogs.afm-telethon.fr/archive/2017/11/10/la-carnosine-repare-et-ralentie-le-vieillissement-des-cellul-96678.html
3. https://www.santescience.fr/histidine/
4. http://www.l-carnosine.fr/
5. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Glycation
6. https://www.passeportsante.net/fr/Communaute/Blogue/Fiche.aspx?doc=attention-aux-aliments-oxydants-
7. http://www.jlife-sciences.com/blog/2016/11/17/la-l-carnosine/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *